• Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale
  • Icône sociale YouTube
  • White Instagram Icon

site version beta 1.0

Just  released  ...

and ready for mastering ...

Extrait affiche concert Courbevoie 18 juin 1982

 Concert Saint-Ouen 03 juin 2018 

INTéRIEURS NUIT
 

présente

Le projet INCH (Intérieurs Nuit Canal Historique)  :  The rebirth

NEWS ET AGENDA :

 

* decembre 2018 :

 VIDEO DU DU CONCERT du 03 juin 2018 A PARIS (extraits)

CHANSONS REMIXEES AVANT MASTERISATION

NOUVEAUTES : "JUSTICE" "COMING TO HOLD YOU NOW" "LOVELY DAE"

Ils reviennent et l'aventure ne fait que commencer !

 

Ces éternels débutants du rock sont de retour, après tant d'années, pour l'album d'une "maturité" enfin révélée. Album concept sur la vie avant la vie, la mort après la mort ... et quelques anecdotes domestiques ou inter- galactiques entre deux. Bonne écoute, bienveillante bien sûr, de quelques reflets/extraits ... de nos "intérieurs nuit" ? 

A SUIVRE ...

Inch Magazine "Les potins du bouzin"Juin 2018

videoS (CLIPS ET "indiscrétions" ...)

Clip Marseille Juillet 2017

Contre vents et marées 03/06/2018 (Live MDO)

A travers tes yeux 03/06/2018 (Live MDO)

Clip Paris Juin 2018

Winter is coming 03/06/2018 (Live MDO)

A travers tes yeux 03/06/2018  (Live MDO)

 

CONCERTS 

 

INCH "La Story" ... ("Derrière les Artistes, il y a les Hommes !")

INTERIEURS NUIT est un groupe de rock qui réunit :

 


Jean Philippe SCHROBILTGEN (Basse, Guitare, Chant), Bernard CANAL (Batterie, Chant), Dominique SUPPER (Guitare, chant), Patrick SOYEUX (Chant), aidés par leurs amis et complices de toujours Patrick Razanaparany (Guitare et Basse en concert), Françoise Dumon (Communication).

 

Le premier Janvier 1980, quatre copains de lycée dont deux amis d'enfance et un copain de régiment se retrouvent dans un pavillon de banlieue, avec leurs copines. Objectif : faire la fête, mais surtout profiter de l'occasion pour tenter de reprendre quelques tubes de "TELEPHONE", leur groupe culte à l'époque !

Le lendemain, au bord du divorce, mais comblés dans leur quête de sueur, de musique et de bruit, ils décident de continuer l'expérience.


Il venaient, sans le savoir, d'entrer dans un double cycle mystérieux : le groupe se forme pour 4 ans tous les dix ans (1980-1983, 1990-1993, 2000-2003, 2013-? ?), comme 5 pauvres astéroïdes coincés au cœur d’un duel, du jeu rituel de 2 planètes facétieuses. Ils en ressentent désormais l’influence, mais sans pouvoir les nommer.

 

Premier cycle des 2 planètes dit « cycle de la Crainte »

 

Après plusieurs répétitions bruyantes et d'une qualité discutable, ils décident de s'essayer à la composition et de donner quelques concert privés (en fait deux, dont le "mini-WOODSTOCK"de CREPIERES en juin 1981). Ces nouvelles ambitions n'étant pas sans créer quelques tensions, 1982 voit le départ du copain de régiment remplacé par Bernard, qui troque sa belle guitare contre une batterie, et par l'arrivée de Françoise DUMON au chant.

 

C'est également à cette période qu'ils finissent par trouver leur premier local de répétition stable au 15 rue Riblette à Paris 20e.

3 concerts publics, des compositions de qualité inégale mais qui toutes expriment un mélange de noir absolu, révolte contenue, et quelques éclairs d’espoir, en un mot « la Crainte » : Tranxène, Bambin à croquer, Schizophrène et surtout les « tubes » EPPM,Elisabeth 1 et 2.

Au bout de 4 ans en vase clos, lassés de tant de travail pour si peu de plaisir, le groupe se sépare fin 1983.

Malgré tout, ils restent tous copains et vivent chacun de leur coté diverses tentatives musicales sans lendemain.

Musicalement c'est toujours cet équilibre instable entre travail  et plaisir qui les laissent insatisfaits. Au bout de 6 ans ils se disent que c'est finalement ensemble qu'ils ont sans doute le plus de chance de venir à bout de cette dualité.


 

Deuxième cycle des 2 planètes dit « cycle de TERRASSON»

Et c'est reparti en 1990, mais sans Françoise dont ils avaient quasiment perdu la trace…

Dans l’excitation des retrouvailles, en quelques mois une quinzaine de morceaux sont composés : moins noirs, plus rythmés dont les fameux Elastique, Walking alone …

C’est  alors qu’une idée de génie  va donner toute sa couleur à ce deuxième cycle : nos 4 musiciens décident de partir pour une retraite musicale dans un petit village dans le fin fond du Périgord Noir : TERRASSON !

C’est là qu’ils mettent au point un répertoire complet qu’ils joueront sur de nombreuses scènes parisiennes.

Ils y retourneront 3 fois une semaine, coupés du monde, à répéter jour et nuit, à partager insomnies, détente, exercices physiques et Musique , Musique, Musique … L’impossible alliance « plaisir et travail » semblait enfin prendre corps .

Ils tentèrent alors de profiter d’un de leurs séjours à « TERRASSON » pour enregistrer eux-mêmes une version « studio » de l’ensemble de leurs morceaux. Mais le résultat ne fut pas  à la hauteur de leurs ambitions et provoqua la fin de ce cycle.

Ils firent quelques expériences musicales peu marquantes et surtout beaucoup d’enfants, puis se dispersèrent dans la France entière …

 

Troisième cycle des 2 planètes dit « cycle de  l’Ange  et du Démon »

 

 

 


 

 

 

 

Lassés de leurs errances et de leurs vies bien rangées, le Démon va à nouveau les titiller. Et de «même pas cap’ !» en

« même pas peur ! », les 4 quadragénaires se retrouvent à pied d’œuvre… et même bientôt à 5 (puisqu’au passage ils avaient retrouvé Françoise). Torturés par le Démon de l’aventure musicale et la volonté de laisser enfin quelque chose d’audible sur cette terre, ils décident de se retrouver pour réaliser un premier  CD. Mais comment faire sans encourir la même déception que celle qui causa la fin des « TERRASSON » ?

 

Et c’est curieusement à ce moment là que leur chemin croisa celui d’un Saint-Homme qui les mena sans tarder (et à moindre frais !) dans son studio d’enregistrement situé au 8, d’une certaine rue Talma. La gestation fut longue, très longue… Et le Saint-Homme s’avéra être un Ange qui sut déployer des trésors de patience et de courage pour les amener au bout de leurs ambitions, au bout d’eux mêmes, … en fait bien au-delà !

 

C’est à croire qu’en vérité cet Ange si doux, si patient, si enthousiaste , travaillait main dans la main avec le Démon, car du coup , rêves, énergies et soubresauts en tout genre commencèrent d’agiter de plus en plus fort l’intérieur de nos INTERIEURS NUIT (c’est bien le moins qu’ils puissent faire !).

 

 De cette expérience naquit donc le CD "De Riblette à Talma" (sorti en février 2002, aujourd'hui épuisé), produit et point d'orgue de ce troisième cycle dit «de l’Ange et du Démon ». Ce cycle connut une fin "attendue" comme les autres et devait sans doute être le dernier parce que "trois" c'est un beau chiffre (!) et que l'année 2010 s'écoula ... sans soubresaut notoire ...

And now ladies and gentlemen ... ?

OUI mais voilà ... l'année de la fin d'un cycle qui n'eut jamais lieu .... le vent du nord se mit a souffler par un beau jour de l'été ... 2013 puis siffler d'une stridence incongrue aux oreilles de nos 4 maintenant pré-retraités qui n'en demandaient pas tant ... des 4 coins de la ronde planète,   

"WINTER IS COMING ! REBIRTH, REBIRTH !" 

Nous revoilà donc ...

 
 

Contact/ LISTE DE DIFFUSION

LabelManagement-Booking-Press FAN Club
Françoise Dumon : contact@interieurs-nuit.com, +33686467299
Ecrivez-nous à : 
contact@interieurs-nuit.com

© 2017 par Intérieurs Nuit.

Créé avec Wix.com